Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
CANOE KAYAK ANNEMASSE MONT-BLANC

PROGRESSION EN EAU VIVE

26 Septembre 2020

Genotype 2

Pour les kayakistes qui souhaitent progresser en eau vive. Les concepts développés ici s'applique aux kayaks de rivière modernes qui tournent plus facilement que les formes plus anciennes qui étaient plus longues.

FORME

Cet article reprend 8 vidéos Genotype 2 postées sur Viméo par Simon Westgarth ainsi que la traduction des textes qui  accompagnent ces vidéos. Les commentaires de la bande son sont toutefois en Anglais.

La forme ou la boîte du pagayeur est le thème principal des vidéos Génotype 2.

En tant que méthode claire de prévention des blessures, une bonne biomécanique du haut du corps est souhaitable. En évitant que les poignets, les coudes et les épaules ne soient à la limite de leur amplitude de mouvement, cette méthode assure à la fois robustesse et maintien par le pagayeur de sa tension corporelle et résilience face aux exigences d'adaptabilité en eau vive.

A à aucun moment, l'une de ces articulations ne doit être étendue jusqu'à sa limite, si l'on veut éviter une blessure.
 
Part 1 FORME

Ce chapitre présente le concept de Forme et explore cette solution adaptative mais toujours robuste de biomécanique efficace pour accéder aux résultats de pagaie dynamiques en eau vive.

Pour que la pagaie soit un outil efficace, le pagayeur doit utiliser à la fois:

  • la rotation du torse
  • et l'articulation du haut du dos de manière coordonnée.

Ceci est le prochain chapitre de la série.


https://vimeo.com/416999148

Part 2 ROTATION
Ce chapitre s'ajoute au chapitre 1 - Forme, et utilise des exemples pour montrer l'utilisation d'une rotation efficace, un élément fondamental pour la performance du coup de pagaie en eau vive.

Assurer la connectivité effective pour le transfert de puissance de la pagaie à travers le pagayeur aux mouvement du bateau, est principalement réalisé avec la rotation du torse et l'articulation du haut du dos. À travers de nombreux exemples dans ce chapitre, l'ouverture du torse (forme) du pagayeur permet une sensation plus naturelle lors du pagayage.

La vidéo comporte 3 parties:

  • ce que font vos bras,
  • le haut du dos
  • le torse. Toutes

ces 3 parties du corps doivent travailler ensemble pour que la progression du kayak soit la plus efficace. La plupart des pagayeurs replient leurs bras vers la fin d'un coup de pagaie, ce qui masque le manque d'articulation du haut du dos. L'articulation du haut du dos est l'endroit où doit se faire la poussée vers l'avant, avec la cage thoracique en dessous s'ouvrant, cela change la forme du dos et facilite le transfert d'énergie, de la pression de la pale de pagaie à travers les pagayeurs au mouvement du bateau.

https://vimeo.com/417003659

 

Part 3 DEPLACEMENT LATERAL
Ce chapitre examine la tactique fondamentale clé du déplacement  latéral obtenu par un appel arrière pour parcourir l'eau vive. L'utilisation du déplacement latéral latéral est présentée et développée en un élément important de toute ligne choisie à travers n'importe quel rapide asymétrique.

https://vimeo.com/417005456

 

Part 4 EDDY TURNS (Eddy= contre courant)
En mélangeant les leçons de la partie 1-3, nous appliquons les concepts de FORME, ROTATION & ELAN  LATÉRAL, aux entrées et sortie de contre courants. Les techniques sont examinées avec des solutions telles que le le contrôle via un appel arrière lors de l'entrée dans le contre courant, encore une fois avec des exemples et des contre exemples.


https://vimeo.com/417010395

Part 5 DYNAMIC STABILITY
L'eau vive étant un environnement hautement dynamique, les solutions pour les kayakistes doivent également être dynamiques. Ce chapitre cherche à trouver et à développer une pression active de la pale de la pagaie sur l'eau pour assurer à la fois la connectivité de l'environnement et la stabilité dynamique au milieu de l'eau vive.

Une pression active de la pale de la pagaie cela ne signifie pas pagayer comme un moulin mais c'est le placement du coup de pagaie au bon moment tout en ayant toujours une pale de pagaie en pression dans l'eau.


https://vimeo.com/417011344

 

Part 6 BODY TENSION
La nature même de l'eau vive, change à la fois de forme en continu, le pagayeur désire des solutions à la fois pour absorber les remous et utiliser l'énergie du débit de la rivière. Ce chapitre reprend tous les thèmes des chapitres précédents, ainsi que la stabilité dynamique, pour permettre au pagayeur d'affonter les rapides, en comprenant les mouvements d'eau et leurs effets sur le pagayeur.


https://vimeo.com/417013091

 

Part 7 RUNNING RAPIDS
La nature même de l'environnement d'eau vive change à la fois de forme et de forme en permanence. Ces défis exigeants signifient que le pagayeur désire des solutions à la fois pour absorber le terrain et utiliser l'énergie du débit de la rivière. Ce chapitre reprend tous les thèmes des chapitres initiaux, ainsi que la stabilité dynamique, pour équiper le pagayeur pour affronter les rapides, en comprenant le terrain et ses effets sur le pagayeur pour maintenir sa tension corporelle.

Livrés comme une revue critique des rapides de la pièce, avec des pannes, l'utilisation de slo-mo et de superpositions graphiques, tous les thèmes de Génotype 2 Partie 1-6, sont revisités et appliqués à de nombreux exemples pour donner un contexte enrichi.

https://vimeo.com/417014078

Part 8 APPUIS
Le développement d'un outil pour arrêter de tomber dans l'eau vive. Le coup le plus efficace du pagayeur est le coup de pagaie vers l'avant, ce coup seul devrait vous garder debout. Quelle que soit la fréquence à laquelle le pagayeur est repoussé, déséquilibré pour perdre sa tension corporelle. Dans ce chapitre, une solution pour ces occasions est présentée et développée.

https://vimeo.com/417015085

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article